Je ne sais plus à quels légumes me vouer !

Frais, surgelé, en boîte, sous atmosphère contrôlé, préparé, voilà la multitude de formes sous laquelle vous pouvez acheter vos légumes ! Il y a vraiment de quoi en perdre son latin ! Parfois la méconnaissance des méthodes de conservation des fruits et légumes entraine l’éviction de certains modes qui peuvent pourtant nous rendre la vie beaucoup plus facile. En effet, cuisiner des légumes frais est parfois contraignant car demandant beaucoup de temps ! Alors que les conserves pourraient nous en faire gagner!

Je me souviens d’une femme d’une quarantaine d’années, venu me consulter pour une perte de poids, active (directrice d’une agence de voyage) ayant deux enfants et une vie extrêmement chargée, qui culpabilisait de ne pouvoir donner des légumes frais à ses enfants tous les jours! Malgré le passage dominical au marché et l’achat de quantités industrielles de légumes frais, elle cédait souvent à la facilité des pâtes le soir en rentrant, car pas le temps ou l’énergie nécessaire pour cuisiner ses légumes frais « fétiches », qui finissaient par se perdre dans le bac du réfrigérateur !

A cause d’idées reçues sur les modes de conservations on passe bien trop souvent les légumes « à l’as » ! C’est pourquoi il est temps de remédier à cela ! Et de déculpabiliser toutes les mères et tous les pères !

Suivez le guide à la découverte des différentes formes de légumes ! Pour que vous puissiez faire le tri dans toute cette offre alimentaire, nous allons voir ici les intérêts de chaque famille ! Ainsi vous allez pouvoir faire votre choix en pleine connaissance !

Commençons dans l’ordre : les légumes frais !

C’est un peu la « Rolls » du légume ! En effet, c’est la forme la plus naturelle qui existe ! Pas de « chichi », pas de préparation (ou presque), c’est le légume à l’état brut ! Avec toutes ces qualités conservées autant organoleptiques (goût, odeur et saveur) que nutritionnelles.

Mais comme chaque type de présentation le légume brut, possède ses atouts comme ses défauts !

Les atouts, parlons d’abord du goût, c’est après l’avoir cuisiné, le vrai goût du légume, la vraie texture, aucun changement. D’un point de vue nutritionnel, un légume acheté en pleine saison présente une teneur maximum en vitamines et minéraux ! Parfait pour faire le plein de vitalité et de plaisir !

Les limites des légumes frais sont simples ! Plus ils vieillissent, plus ils perdent des vitamines ! Concrètement, un légume qui traîne sur l’étale du maraîcher  et que vous laissez au fond du bac à légumes présente moins d’intérêts nutritionnels qu’un légume tout droit venu du marchand cuisiné et consommé rapidement !

Poursuivons par les légumes en conserves ! Souvent décriés et pourtant… !

Que de mauvaise presse autour de ces légumes, trop de sel, plus de vitamines, mauvais goût,… Pour certaines affirmations ok, pour d’autres, attentions à trop d’empressement !

La conserve, ou la méthode de conservation par l’appertisation, est une façon de consommer les légumes très intéressante. Voyons ses atouts et ses limites !

Les atouts de la conserve sont multiples ! Un temps de conservation très long, de quoi faire des réserves pour les plus fourmis d’entre nous, mais aussi en cas de pénuries, par manque de temps pour faire les courses, ou encore par manque de temps car beaucoup (trop !) de rendez-vous en fin d’après-midi ! Hop une boîte de légumes réchauffés à la casserole et une partie du repas (équilibré) est prête ! C’est en même temps un gain de temps car les légumes sont déjà cuits et ne demandent qu’à être réchauffés (et peut être amélioré avec un peu d’épices et d’aromates !).

C’est aussi un moyen simple et facile d’équilibrer son repas, il suffit juste d’être muni d’un ouvre boîte de compétition !

Pour les points négatifs, on retrouve effectivement une richesse en sel, par conséquent il sera intéressant de limiter l’apport en sel du repas ! La cuisson aura détruit les vitamines présentes naturellement dans le légume, mais n’oublions pas que nous mangeons aussi les légumes pour leurs apports en minéraux et en fibres, qui sont eux toujours présent !

Pour le goût, après tout, ce n’est qu’une question de goût !

Les légumes surgelés, atouts, limites, mais surtout fraîcheur !

Parlons dans un premier temps des atouts ! Car ils n’en manquent pas ! Contrairement aux idées reçues, les légumes surgelés ne sont que peu transformés. Lavés, épluchés et surgelés, un point c’est tout ! Pas de cuisson, d’ajout de quelconque substance chimique non identifiée et au nom barbare, car le mode de protection contre les vilaines bactéries c’est justement le froid ! Simplement votre légume dans son plus simple appareil.

Point de vue fraîcheur, on ne peut quasi pas mieux faire, à peine cueillies qu’ils sont déjà surgelés ! En plus la surgélation n’abîme pas et surtout conserve les vitamines et minéraux, ce qui garantit une teneur maximale ! Pas de gâchis non plus ! On prend et on utilise que ce dont on a besoin. Le reste peut rester parfois plus d’un an au congélateur !

Pour les point négatifs, le goût, effectivement un légume surgelé est souvent plus dure même après cuisson et moins gouteux ! Cela s’explique car la surgélation entraine une détérioration des parois des cellules à cause des petits cristaux formés. Quand arrive le moment de la cuisson, les cristaux fondent et les cellules laissent échapper leur eau et donc une partie du goût du légume.

Les légumes « sous atmosphère contrôlée », un non compliqué pour parler simplement des légumes en sachets ! Par exemple la salade verte, les carottes râpées non préparées…..

Particulièrement intéressant, pour nous aider à préparer une petite salade en entrée ! Gain de temps assuré, on ouvre, on assaisonne et c’est prêt ! Le principe de ce mode de conservation est simple, on retire l’air du sachet et on le remplace par un gaz inerte qui va empêcher le développement des bactéries consommatrices d’oxygène, car ce sont elles qui vont dégrader mon aliment !

Il est temps de parler des légumes préparés ! Très décriés, ils peuvent pourtant être d’une très grande utilité !

Dans les points forts pourquoi ne pas mettre la rapidité en avant ? En effet mettons-nous dans le contexte de la vie de tous les jours ! On est mercredi, jour des enfants ! Et c’est la course entre les emmener au sport, à l’orthophoniste, à la musique…. Il faut encore préparer des légumes ? Pensez plutôt à votre repos ! Vous ouvrez un sac de légumes cuisinés et hop à la poêle un steak haché grillé et le repas est près. Rapide et efficace tout en gardant le côté équilibré, que demander de plus ?!

Dans les points négatifs, il faut peut être mettre une teneur en matières grasses un petit peu élevée !  Pour cela deux écoles :

–       Soit vous utilisez ce genre de produits très souvent, auquel cas il faudra choisir des poêlés avec une teneur pour 100g en lipides inférieure à 3g

–       Soit vous utilisez ces produits que très rarement, dans ce cas pas d’ajustement, ce n’est pas utile !

Voila pour notre petit tour d’horizon des différentes façons de consommer des légumes, il y en a pour tous les goûts, toutes les bourses, tous les créneaux horaires et tous les talents culinaires, alors à vos fourneaux et vous n’avez plus d’excuses pour ne pas manger des légumes ! On vous aura prévenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *