Avoir du diabète est-ce la fin du plaisir à table ?


De plus en plus de gens sont aujourd’hui atteints de diabète. Lorsque celui-ci est diagnostiqué, les gens touchés imaginent qu’ils doivent dès lors être au régime strict, retirer toutes sources de sucre de leur alimentation et ne plus prendre plaisir lors des repas.

Or ce n’est pas le cas, un diabétique doit comme il est aussi le cas pour l’ensemble de la population adopter une alimentation équilibrée couplée à de l’activité physique afin de stab
iliser sa maladie et d’éviter toutes les complications physiologiques qui peuvent en découler.

 

Diabète et diététique

Le diabète entraine des variations de glycémie (taux de sucre dans le sang), l’alimentation doit avoir pour but de la stabiliser au mieux.

Il faut composer 3 repas complets par jour afin d’assurer à son organisme des apports réguliers en glucides.

Voici les conseils pratiques afin de s’alimenter sainement et avec plaisir lorsque l’on est diabétique :

– Des féculents à chaque repas : pain, pâtes, riz, semoule, pommes de terre, légumes secs (lentilles, flageolets, haricots…etc.) afin d’assurer des apports de glucides dits complexes (qu’on appelait sucres lents avant) à l’organisme.

– Des fruits et légumes à chaque repas : crus, cuits, en potage, frais, surgelés ou en conserves. Ils contiennent des fibres qui permettent de ralentir la digestion des glucides et une diffusion prolongée dans l’organisme afin de maintenir une glycémie stable. Il est conseillé de se limiter à deux portions (1 portion = 100 à 150g) de fruit par jour lorsque l’on est diabétique.

– Une portion de viandes/poissons/œufs (100 à 120g) une à deux fois par jour sources de protéines qui jouent notamment un rôle important pour l’entretien de la masse musculaire.

– 3 produits laitiers par jour : yaourt, fromage blanc, fromage, lait…etc.

– Des matières grasses en quantité modérée à chaque repas en privilégiant les matières grasses d’origine végétale (huiles et margarine) aux matières grasses d’origine animale (beurre, crème, saindoux, graisse d’oie) notamment l’huile d’olive pour les cuissons et l’huile de colza ou de noix pour les assaisonnements qui grâce à leur richesse en oméga 3 ont des effets bénéfiques pour lutter contre les risques cardio-vasculaires qui sont souvent une complication d’un diabète déséquilibré.

– Des produits sucrés de temps à autres pour le plaisir. Une à deux fois par semaine, un diabétique peut s’autoriser un aliment sucré (pâtisserie, glace…etc.) si celui-ci est pris à la fin d’un repas équilibré et pour les personnes atteintes de diabète insulinodépendant, la quantité d’insuline est à adapter lorsque ces aliments plus riches en glucides sont consommés.

– Enfin boire au moins 1,5 L d’eau par jour et plus lorsque l’on pratique une activité physique.

 

Exemple d’une journée équilibrée pour un diabétique*

Petit déjeuner :

  • Pain
  • Beurre
  • Yaourt nature avec une cuillère à café de sucre
  • Orange
  • Thé

Déjeuner :

  • Carottes vinaigrettesfruits et legumes
  • Saumon au four
  • Gratin de brocolis
  • Pain de campagne
  • Entremet à la vanille

Diner :

  • Potage
  • Escalope de volaille à la crème
  • Riz basmati et champignons de paris
  • Pain aux céréales
  • Brie
  • Poire

* Les quantités varient d’un individu à l’autre en fonction des besoins énergétiques.

 

Conclusion :

Etre diabétique n’est pas synonyme de repas stricts, fades et frustrants. Il s’agit d’adopter un comportement alimentaire équilibrée et variée tout en pratiquant de l’activité physique dans le but de stabiliser le diabète afin d’éviter toutes complications.

Concernant le diabète, retrouvez aussi des infos sur l’index glycémique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *