Grossesse et alimentation

Pendant la grossesse, une bonne hygiène de vie joue un rôle important dans le développement du fœtus. L’alimentation constitue donc comme vous vous en doutez un point clé. Grossesse et alimentation sont liés.

Beaucoup de femmes s’interrogent sur la prise de poids pendant la grossesse.

Cette prise de poids dépend tout d’abord de la corpulence initiale de la femme et peut donc varier en fonction de son IMC de départ. La prise de poids minimale devrait être de 7/8kg et, dans l’idéal, elle ne devrait pas excéder les 13/14kg

Cette prise de poids n’est pas linéaire. En effet, au cours du 1er trimestre, elle est souvent quasi nulle (+600/700g).  Lors du 2ème trimestre, elle est de l’ordre de 4kg et au cours du 3ème trimestre, elle est d’environ 11kg.

Une prise de poids optimale permet d’assurer une grossesse sans complications (mal de dos, problèmes d’articulations, fatigue, bon sommeil, limite les œdèmes…).

Elle permet un accouchement plus facile, diminue le risque de césarienne.

Pendant la grossesse, les besoins énergétiques ne sont pas fortement augmentés. Au cours des 1ers et 2ème trimestres, il s’agit de 150kcal supplémentaires (1 fruit et 1 yaourt par exemple).  Au cours du 3ème trimestre, de 250kcal (1/6 baguette + 1 noisette de beurre+ 1 tranche de jambon).

Par contre, les besoins nutritionnels sont différents (manger pour deux ne signifie pas manger deux fois plus mais deux fois mieux).

  • Les besoins en calcium sont accrus (de l’ordre de 1g par jour). Ce calcium est indispensable à la formation des os et des dents. Privilégiez donc les produits laitiers au lait demi-écrémé et les fruits et les légumes.
  • Les besoins en vitamine D sont également augmentés. Cette vitamine permet d’assimiler le calcium. On en trouve dans les poissons gras, les œufs et les produits laitiers non écrémés. Mais elle est surtout fabriquée par la peau sous l’influence du rayonnement. Comme cette production est souvent insuffisante, cette vitamine est souvent prescrite par le médecin.
  • Les besoins en fer et en folates sont accrus. Le fer de la viande et du poisson est bien assimilé. On trouve les folates dans les salades vertes ; mâche, cresson et endives ; les fruits ; les fromages fermentés et persillés ; les céréales complètes.

Pendant la grossesse, il est primordial de se préserver de la listériose et de la toxoplasmose.

Sans bouleverser votre alimentation, évitez certains produits permet de réduire les risques d’infections peu fréquentes – la listériose et la toxoplasmose – d’ordinaire sans gravité mais qui peuvent, lorsque vous êtes enceinte, avoir des conséquences graves sur votre enfant.

Il est donc important d’ « oublier » certains aliments pendant 9 mois.

La bactérie Listeria, très répandue dans l’environnement, peut se retrouver dans les aliments d’origine végétale ou animale, même s’ils ont été réfrigérés.

Pendant votre grossesse, il est donc recommandé d’éviter :

— Les fromages à pâte molle à croûte fleurie (type camembert, brie) et à croûte lavée (type munster, pont l’évêque), surtout s’ils sont au lait cru ; les fromages râpés industriels ;

Enlevez la croûte de tous les fromages ;

— Certains produits de charcuterie, notamment rillettes, pâtés, foie gras, produits en gelée ;

— La viande crue ou peu cuite, les coquillages crus, le poisson cru (sushi, surimi, tarama), les poissons fumés (saumon, truite).

D’autres précautions :

La toxoplasmose est due à un parasite présent dans la terre, et donc sur les végétaux ou dans la viande.

On peut être contaminé si l’on consomme des aliments mal lavés ou peu cuits.

Au début de votre grossesse, une prise de sang vous indique si vous avez déjà eu la toxoplasmose.

Si c’est le cas, vous êtes immunisée. Si ce n’est pas le cas, vous n’êtes pas protégée et des prises de sang régulières vous seront prescrites pour vérifier que vous n’êtes pas infectée.

Si vous n’êtes pas protégée de la toxoplasmose :

— Ne mangez pas de viande crue ou de la viande peu cuite ;

— Evitez les viandes fumées ou marinées (gibier) sauf si elles sont bien cuites ;

—Lavez très soigneusement les légumes, fruits et herbes aromatiques, afin de leur ôter tout résidu de terre. N’en mangez pas si vous ne savez pas comment ils ont été lavés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *