Alimentation et transit intestinal

Si l’alimentation permet de répondre aux besoins énergétiques et nutritionnels, elle doit aussi nous apporter bien-être physique et psychologique. Cela passe par un bon transit intestinal.

De plus en plus de gens souffrent d’inconfort de digestion : ballonnements, constipation…etc. et cela, entres autres, dû à un mode de vie stressant où les repas sont pris rapidement sans veiller à leur qualité.

Cet article présentera les différents paramètres liés à l’alimentation et à l’hygiène de vie qu’il est bon d’adopter afin d’éviter ou d’atténuer ces désagréments.

1 – Prendre le temps de manger

Il est essentiel de prendre le temps de manger, on dit souvent qu’il faut s’accorder au moins 20 minutes par repas afin d’avoir une sensation de satiété.

Cela s’explique par le fait que la régulation de la faim et de la satiété est une interaction entre l’estomac et le cerveau.

L’estomac sécrète une hormone : la ghréline, qui lorsque l’estomac est vide stimule la sensation de faim et transmet l’information au cerveau afin que celui-ci active l’envie de s’alimenter.

La ghréline a besoin de 20 minutes afin d’évaluer si l’estomac est suffisamment plein ou non et de transmettre l’information au cerveau de poursuivre ou de stopper la prise alimentaire. Dès lors que le repas est pris trop rapidement, c’est-à-dire en moins de 20 minutes, la ghréline n’a pas le temps d’être active et de transmettre les informations nécessaires au cerveau avec souvent pour conséquence que l’on mange bien plus que nécessaire, ce qui entraine ensuite une sensation de lourdeur désagréable après le repas et provoque des ballonnements.

2 – Prévention de la constipation

Afin d’éviter la constipation, voici quelques conseils pratiques :

Bien s’hydrater : au moins 1,5 L d’eau par jour car l’hydratation ramollit les selles et permet donc un meilleur transit intestinal et donc une meilleure digestion. De plus, boire un grand verre d’eau froide le matin à jeûn avant le petit déjeuner peut stimuler le transit intestinal dès le début de journée.

– Eviter les aliments suivants : riz, carottes cuites, chocolat, banane et coing qui sont reconnus pour être très constipants.

– Manger des fruits et légumes à chaque repas en variant la forme : crus, cuits, potage ou compote.

– Pratiquer une activité physique régulière.

– Manger des produits laitiers à chaque repas car le lactose contenu dans les produits laitiers notamment les laitages (yaourts, fromage blanc, lait…etc.) permet de stimuler le transit intestinal et donc de faciliter la digestion.

– Privilégier des céréales complètes afin d’avoir un bon apport en fibres : pain complet, féculents à base de céréales complètes…etc.

– 1 à 2 fois par semaine, consommer des légumes secs : lentilles, flageolets, pois cassés, haricots rouges ou blancs…etc. qui sont riches en fibres.

– Le son d’avoine peut en particulier de par sa richesse en fibres stimuler le transit intestinal tout comme les fruits secs (pruneaux, abricots secs…etc.).

– Une consommation excessive de produits sucrés peut constiper : se limiter à 2 ou 3 desserts sucrés par semaine.

3 – En cas de ballonnements

Les sensations de ballonnements peuvent avoir diverses origines : stress, repas pris sur le pouce…etc. et des résidus difficiles à digérer qui irritent les intestins.

Voici les aliments qui contiennent des résidus difficiles à digérer et qui peuvent éventuellement expliquer les ballonnements.

– Le lactose des laitages (lait, yaourt, fromage blanc, petit suisse…etc.) est parfois mal toléré par certaines personnes car avec l’âge nous perdons souvent la capacité au niveau intestinal de digérer le lactose, dans ce cas, il faut retirer de son alimentation les aliments contenants beaucoup de lactose, c’est-à-dire les laitages. Cf : article sur l’intolérance au lactose.

– Le gluten présent dans divers aliments contenant du blé, seigle, avoine, ou orge ou des dérivés de ces 4 céréales peut entrainer des désordres intestinaux. Si le gluten est la cause de ces soucis, il faut l’exclure de son alimentation, cf : article sur l’intolérance au gluten.

– Eviter de manger trop souvent des aliments panés ou frits.

– Consommez de préférence des fruits et légumes cuits plutôt que crus car la cuisson rend les fibres plus digestes.

– Boire des eaux riches en bicarbonates tels que Vichy Saint-Yorre, Badoit…etc. peut faciliter la digestion.

– Prendre des probiotiques en complément alimentaire peut permettre un assainissement de la flore intestinale et apporter du confort.

– Eviter l’excès de consommation de chewing-gums et boisson édulcorée car cela peut entrainer des ballonnements.

Conclusion

Les soucis de transit intestinal, digestion…etc. sont très inconfortables et peuvent gêner au quotidien.

Si vous isolez la ou les raisons de vos soucis à ce niveau, cet article vous permettra d’adopter l’alimentation la plus adaptée.

Adopter une alimentation équilibrée et variée peut éviter ces désagréments même si comme l’indique cet article, certaines spécificités hygiéno-diététiques peuvent être parfois nécessaires.

3 commentaires Ajoutez le votre

  1. Hello There. I found your blog using msn. This is a really neatly written article. I’ll make sure to bookmark it and return to learn more of your useful info. Thanks for the post. I’ll certainly return.

  2. Boyou dit :

    Hi, Neat post. There is an issue with your web site in internet explorer, might test this?IE still is the market chief and a good part of folks will leave out your excellent writing due to this problem.

  3. I’m very happy to read this. This is the type of manual that needs to be given and not the random misinformation that is at the other blogs. Appreciate your sharing this best doc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *